Le portrait indy : The Young Bucks

29

La majorité des lutteurs se trouvant sur le circuit indépendant brillent par leurs performances en solo. Les plus talentueux d’entre eux se dirigent ensuite vers la WWE après quelques années, je pense à des lutteurs comme Seth Rollins, Kevin Owens, Adam Cole, Daniel Bryan ou encore AJ Styles. Tous ont fait les beaux jours de différentes fédérations à travers le monde. Cependant, le succès peut aussi être partagé à deux et c’est le cas des Young Bucks. Véritables stars sur le circuit indy, les frères Nick et Matt Jackson sont sans aucun conteste l’équipe la plus populaire du business (hors WWE). Que ce soit en Angleterre, aux USA, au Canada, en Australie, au Japon, tout le monde connaît ces deux athlètes. Je suis même certain qu’il en est de même sur Mars.

Nom : Jackson
Prénom : Nick
Âge : 28 ans
Taille : 178 cm
Poids : 81 kg
Nationalité : Américaine
Prise de finition : 450 Splash, Indytaker et More Bang for Your Buck (en équipe)

Nom : Jackson
Prénom : Matt
Âge : 32 ans
Taille : 178 cm
Poids : 78 kg
Nationalité : Américaine
Prise de finition : Pause And Effect, Indytaker et More Bang for Your Buck (en équipe)

Leur parcours :

Les deux frères débutent leur entraînement au tout début des années 2000 pour effectuer leur premier combat à la High Risk Wrestling en 2004. Pendant trois ans, ils vont lutter dans plusieurs fédérations indépendantes en solo avant de former l’équipe des Young Bucks en 2007. Ils  commencent à se faire connaître à la PWG et ne tarderont pas à se produire à la ROH quelque temps après. Matt Jackson est le seul à avoir fait son apparition à la WWE. En 2008, il affronte Chuk Palumbo en un contre un, mais également le Big Show dans un Last Man Standing. La TNA sera la première fédération majeure avec laquelle ils vont s’engager. Sous le nom de Generation Me, ils affronteront des équipes comme les Motor City Machine Guns ou encore Beer Money Inc. En 2010, ils prennent part à un match par équipe contre Homicide et un certain Okada (bien avant qu’il ne bouleverse le monde du catch au Japon). La popularité et le talent des frères Jackson ne cesse d’augmenter avec les années et ils finissent par rejoindre la NJPW en 2013 dans le Super Jr Tag Team Tournament. C’est lors de ce tournoi qu’ils vont rejoindre l’un des clans les plus populaires du 21è siècle, le Bullet Club. À l’époque, ce groupe était dirigé par Prince Devitt (plus connu comme étant Finn Balor à la WWE). Il s’agit sans aucun doute de la meilleure décision de leur carrière, car c’est bien au Japon sous les couleurs du BC qu’ils deviendront l’une des équipes références à travers le monde entier. Malgré tout, ils continueront d’évoluer à la PWG et la ROH où ils signeront un contrat en 2016.

Les Young Bucks en pleine démonstration d’air guitare avec Kevin Owens à la PWG

Leur palmarès :

La question n’est pas de savoir ce qu’ils ont remporté, mais plutôt ce qu’ils n’ont pas encore remporté. Trois fois champions par équipe de la ROH, une fois champions ROH Six Men Tag Team (avec Hangman Page), quatre fois champions par équipe de la PWG, six fois IWGP Jr Tag Team champions, deux fois champions Never Openweight Six Men Tag Team à la New Japan (avec Kenny Omega). Un palmarès déjà très impressionnant, mais il est possible d’en rajouter avec les autres titres glanés dans d’autres fédérations indépendantes comme la House of Glory (fédération de Tommy Dreamer), la Dragon Gate USA ou encore la Chikara. Ils sont les seuls lutteurs de l’histoire à avoir été champion par équipe de la ROH, de la NJPW et de la PWG en même temps. Actuellement, ils détiennent tous les titres par équipe de la ROH.

De l’or absolument partout

Mon avis :

Ce n’est pas pour rien que j’ai choisi l’image que vous voyez ci-dessus. Elle représente absolument tout ce que j’adore dans ce business. Le talent en solo représenté par Adam Cole, et celui par équipe représenté par les Young Bucks. Un talent qu’ils maîtrisent à la perfection. Je tente parfois de les comparer à d’autres duos tels que les Road Warriors, E&C, les Hardy Boyz, le New Day, et à chaque fois j’arrive à la même conclusion, ils sont supérieurs à toutes ses équipes. Je sais pertinemment que ma remarque ne va pas plaire, surtout si je dis qu’ils sont meilleurs que les Hardy. Cependant, Jeff et Matt ont eux-mêmes déclaré que c’était la meilleure équipe qu’ils aient affronté. Mon argument est donc parfaitement valide. Je respecte le travail des Hardy, mais le fait qu’ils soient à la WWE ne me fera pas changer mon choix. C’est le principe même du circuit indy, les talents peuvent s’exprimer sans retenu. La preuve, la gimmick de « Broken » Matt a vu le jour sur ce circuit et c’est bien la meilleure gimmick de sa carrière. Les Young Bucks exploitent chaque partie de ce business. Ils sont très actifs sur les réseaux sociaux, les matchs qu’ils proposent sont très rarement décevant, ils ont même une série sur Youtube qui fait un carton. Les voir utiliser les slogans « Too sweet », « Suck it », ce n’est pas du vol, ils proposent seulement le concept à une nouvelle décennie, et ça fonctionne très bien.

Les Young Bucks après leur victoire contre les Hardy dans un TLC à la ROH

Les matchs à voir :

– The Young Bucks vs. MCMG vs. Kazarian & Daniels Ladder War, All Star Extravaganza VIII, Ring of Honor
L’un des meilleurs ladder matchs de l’histoire selon moi.

– The Young Bucks vs. The World’s Cutest Tag Team (Candice LeRae et Jey Ryan) Guerilla Warfare, PWG Eleven, Pro Wrestling Guerilla
Sans conteste mon match par équipe favoris. Une performance incroyable du début jusqu’à la fin. Je ne connaissais aucun des quatre compétiteurs au départ, j’ai très vite appris.

– Adam Cole et les Young Bucks vs. Ricochet, Matt Sydal et Will Osperay, PWG Battle of Los Angeles nuit 2
Le premier match noté 5 étoiles par Dave Meltzer à la PWG.

– The Young Bucks vs. The Dojo Bros (Eddie Edwards et Roderick Strong) vs. The Inner City Machine Guns (Rich Swann et Ricochet), Three Way Ladder Match, PWG Ten

Je ne propose que quatre matchs, mais je pourrais vous les proposer tous. Comme je l’ai dit plus haut, c’est très rare de les voir sortir des mauvais combats. Au pire des cas, ils n’obtiennent que des 3 ou 3.5 étoiles pour les plus « mauvais ». Durant les trois dernières années, ils étaient plus proches des 4 étoiles.

 

Voilà, c’est tout pour ce portrait indy consacré aux Young Bucks. J’espère vous avoir fait découvrir cette équipe exceptionnelle si ce n’était pas déjà le cas. En ce qui me concerne, je les considère comme le visage du circuit indépendant. Il est impossible de passer à côté d’eux sans les remarquer étant donné que nous les voyons partout et sans être à la WWE. Peu de lutteurs sur le circuit indy peuvent se vanter de réussir cette prouesse. Les Bucks jouent carte après carte avec beaucoup d’intelligence. Pour le prochain numéro, nous retournerons au Japon sous une pluie d’or.

  • DarudeSandstorm

    « Le seul match noté 5 étoiles par Dave Meltzer à la PWG. » Il y’en a eu un deuxième cette année (Keith Lee vs Donovan Dijak) Voilà c’était l’instant relou. Merci pour l’article. Pas grand chose à dire c’est de loin mon équipe préférée je manquerais donc totalement d’objectivité =).

  • RK27ZERO93

    Oui on peut voir ça comme ça, en tout cas ça marche.

    Et mon classement :
    1-Cesaro & Sheamus
    2-Young Bucks
    3-The Usos

    • Matt jackson

      Cesaro&Shemus manquent d’expériences et ne se complètent pas comme les young Bucks et les Usos le sont.
      Les Usos nous donnent les meilleurs matchs par équipe en 2017 à la WWE.
      Les Bucks te sortent un bon match avec n’importe qui et représentent la division tag team en Indy depuis environ 3 ans.

      Celon moi :
      1-Bucks
      2-Usos
      3-mini shield
      4-the club( pour ce qu’ils ont fait à njpw )
      5-War machine

      • Flo.L

        Une grosse dédicace à The Revival.
        Pourquoi personnes ne les citent ? J’ai jamais vu une équipe aussi douée dans le storytelling que ces deux mecs là. C’est magique à voir.

        • RK27ZERO93

          Perso, c’est pour la simple et unique raison qu’ils sont hors compétition depuis environ 6 mois si on met de coté leur très bref retour.

          Et je donne mon classement le plus actuel possible, compliqué de mettre une équipe sur la touche alors qu’il y a des Usos, Young Bucks, AOP ou encore New Day au top de leur forme cette année.

          Sinon Revival est tranquillement une des mes équipes favorites de ces dernières années avec American Alpha et Cesaro & Sheamus

          • Flo.L

            Pour moi qu’ils soient en compétition ou non ça ne change rien du tout. Kurt Angle même hors des rings reste une référence dans ce business. The Revival ont prouvé en peu de temps qu’ils étaient l’une des meilleures équipes au monde.

            Faire un classement le plus actuel possible je trouve ça d’un compliqué, en ce qui me concerne il pourrait changer de semaine en semaine (sauf le top 3 je pense) du coup ça me ferait perdre.

          • RK27ZERO93

            C’est un « top actuel » donc si ça change quelque chose, étant donné que le dernier match que j’ai apprécié d’eux date qu’il y a plus de 6 mois alors que les autres en questions sont en activités et ont fait d’excellents matchs depuis.

            Kurt Angle est un des meilleurs worker de tout les temps, mais est-ce que si on te demande ton top 3 actuel tu le mettra dedans ? À l’évidence, non.

            Cela dis, encore une fois, j’aime beaucoup The Revival. On verra ce que donnera leur prochain retour.

  • Flo.L

    Hop avant d’aller plus juste, un chouilla attention à l’orthographe. C’est plus agréable à lire et ça prend que quelques secondes à se relire 🙂

    Les Bucks peuvent bookés n’importe où contre n’importe qui, ce sera un succès. Si l’équipe d’en face est bonne on aura un gros match. Si l’équipe d’en face est faible ou moyenne, ils donneront leur maximum pour rehausser le niveau. Si l’équipe en face est fun, ils arriveront à le devenir tout autant. Une capacité d’adaptation que les fédés indy s’arrachent. Je suis certain qu’ils sont booké au moins jusqu’à la fin de l’année voir plus.

    • Matt jackson

      Ok pas de problème, j’essayerai de faire attention.

      La parfaite preuve, leurs matchs face au sprints squad ( vrai blague de la wwe ) ben ils ont sorti un bon match face au YB et ont été crédibles au moins une fois dans leurs vies.
      Ils sont prévu à WK12 pour la revenche des titres par équipes c’est la seule chose que je sais actuellement.
      Leurs matchs sont la plupart du temps fun, ils divertissent beaucoup et ont un stocke de prises impressionnants

    • Matt jackson

      J’ai remarqué que tu n’as pas parlé du mont rusmhore. Cette équipe a marqué la PWG surtout on réalisant la meilleur pop à l’arrivé de super dragon dans l’équipe.

      En plus ils ont réalisé de super match, coup de cœur ( Adam cole, strong, Yb vs Chris hero, Candice, Joey kyrie etc mythique)

  • RK27ZERO93

    J’ai toujours eu un rapport et une approche très schizophrène avec les Bucks, comme beaucoup l’ont ou l’ont eu avec la Kilq (et d’ailleurs, pour le coup les Bucks c’est complètement leurs enfants).

    C’est que ces gars là font absolument ce qu’ils veulent, au dépend des bases du catch ou non.
    Et alors oui le kayfabe en 2017, on sait ce que ça vaut mais quand ils font leur reportage avec le magasine Rolling Stones, et qu’ils montrent comment se prépare leur match en backstage, moi ça me dérange beaucoup.
    Pareil très souvent avec « Being The Elite », et avec l’influence qu’ils ont déjà et qu’ils vont encore avoir sur le catch avec les années, les gens vont tous vouloir faire comme eux et ça…

    Après sur le ring ça vole un peu trop pour moi, mais j’aime quand même toujours les voir, ils sont modernes, les matchs sont souvent excellents (top 3 meilleures équipes au monde pour moi) et quand les gens les voient, ils sont tellement fous qu’on ne peut pas dire que c’est pas ça le catch quoi.

    Ils ont une vision business archi efficace, au point qu’aujourd’hui c’est WWE qui leur courent après et pas l’inverse.
    Au moment où ils sont annoncés à un show c’est « sold-out », il n’y a rien à faire. Leurs merchandising c’est pas croyable, avec Marty Scurll, Cody et Omega ils se font une thune monstre et j’espère qu’il y aura de plus en plus de personnes qui suivront ce modèle d’être son propre patron, construire son histoire avant d’aller à Stamford comme l’a fait AJ Styles et comme le feront certainement les Bucks et Omega.

  • Matt jackson

    OUIIIII !!!!!! Depuis le temps que j’attendais sa, je commençais à croire que tu avais oublié MERCI Florian.

    • Matt jackson

      Super rédac comme d’hab, tu as dis l’essentiel qui fallait savoir sur eux ( malgrés le mauvais souvenirs de la wwe )
      Tu pouvais aussi citer le match face au redragon à war or world qui était excellent celui de WK11 aussi mais bon ils ont fait tellement bon match s’est difficile de tout s’en rappeler.
      Ils sont Actuellement indispensable pour le bullet club et Kenny Omega et puis voila ils sont capable de rendre la pire équipe crédible (ex sprit squad avec qui ils ont eu un bon match )

      • Flo.L

        Il y aura moins une personne qui sera satisfaite de mon travail, ça fait plaisir ^^
        C’était impensable pour moi de les oublier tellement ils sont présents dans ce business, plus que certains à la WWE c’est dire.

        Comme je l’ai dit dans la chronique, des matchs j’aurais pu en proposer des tonnes tellement il y a de choix. Mais j’ai dû en faire tout de même (sinon la prochaine fois je parlerais que des matchs).

        L’association avec Kenny Omega est juste parfaite. Peu importe où ces trois hommes seront annoncés, les salles seront sold-out en quelques heures, dans n’importe quel pays.

  • TheArchitect

    Perso j’ai toujours apprécié les Young Bucks. Comme tu le dis ils utilisent très bien tous les aspects du business. Ils sont ultra populaire et ont réussi à faire se qu’ils aiment tout en ayant du succès loin de la WWE. Ils ne se précipitent pas dans leurs décisions et son très intelligent quant à leur choix de carrière. Heureusement qu’ils sont encore là car sinon le circuit indy serait beaucoup plus terne.

    Au niveau du in-ring je les trouve très divertissant. Ce que j’aime chez eux c’est qu’ils essayent toujours d’innover dans leurs moves (d’ailleurs tu aurais pu mettre le Meltzer Driver dans leur prise de finition).
    Puis c’est vrai que leurs matchs sont rarement décevants. Beaucoup leur reproche d’être des « spot monkeys » mais ils s’adaptent très bien au business d’aujourd’hui et font se qui marche pour eux. Ils y arrivent bien loin de la WWE et en plus la qualité est là donc pourquoi changer?

    • Flo.L

      Je ne voulais pas utiliser le terme « spot monkey » simplement parce que je le trouve stupide. Lorsque que Bucks font des 450 ou des Moonsault, les gens les appellent des « spot monkey ». Donc dans la logique des choses, 205 Live serait la plus grande réserve de « monkey » au monde puisqu’ils font (quasiment) tous ce genre de manoeuvres.
      C’est le principe de la popularité, quand tu es « détester » par des personnes que tu ne connais pas, c’est que tu es populaire. Et comme tu viens de le dire, ils s’adaptent au business mais ça fait toujours râler des gens.
      Quand Styles, Rollins, Owens, Zayn se sont adaptés au style de la WWE, personne n’a rien dit, sauf les fans qui les suivent depuis les salles de 200 personnes. Ces fans là savent mieux que n’importe qui ce que valent réellement les hommes que je viens de citer. Si les Bucks viennent à signer à la WWE un jour, je ne viendrais pas crier au scandale s’ils sont bridés. Il est impossible de tenir un rythme de 300 jours avec un inring comme le leur, et ça vaut absolument pour chaque lutteur à la WWE.

      • TheArchitect

        Tout est dit. De toute façon ça arrivera jamais qu’un gars fasse l’unanimité. Ce qui compte c’est de ne pas laisser les gens indifférent. Chacun aime différents styles, différents lutteurs. Perso je les adore et je suis heureux de leur succès car c’est pas évident de gagner sa vie sur l’indy.

        J’imagine que tu as déjà plein de noms en tête pour les prochains numéros. Perso je ne serais pas contre un numéro sur Kushida ou Hiromu Takahashi du côté de là NJPW. Ils sont très talentueux et sont moins connus que des Tanahashi ou Okada. Donc ça serait sympa de revenir sur leur parcour. Mais je propose seulement hein, c’est toi le patron^^.
        Sur ce, vivement le prochain numéro !

        • Flo.L

          Tout, non, je ne pense pas, il y a énormément de choses à dire sur le sujet mais ça me prendrait des heures à tout développer.
          Il y a un fossé énorme entre descendre un lutteur (ou une lutteuse) et donner son avis de manière construite. Peu sont capables de faire la différence. Je ne suis pas « connu » pour être le fan n°1 de John Cena (c’est le meilleur exemple). Il ne me jamais transcendé dans un ring, ses moves ne me procurent rien du tout. Mais je ne vais pas le détester pour autant. Beaucoup d’enfants l’aiment et certains sont parfois très malades. Pourquoi irais-je cracher mon venin sur lui, alors qu’il réalise des dizaines de rêves pour eux, sous prétexte que je n’aime pas son catch ? Il faudrait être stupide. J’ai déjà eu des conversations avec des personnes qui ne sont pas fans d’Adam Cole, ils vivent toujours à l’heure actuelle. Les gens voient la critique comme une chose uniquement négative, ce n’est pas vrai. Si je dis que le theme song de Nakamura est génial, c’est une critique, mais elle n’est pas négative.

          Pour le prochain je pense à 90% que je ferais Okada, ça permettrait de suivre ce que j’ai dit sur les Bucks. En lisant bien entre les lignes, ils ont beaucoup de points commun. Takahashi pourrait être un bon choix, mais je parlerais plus de Daryl je crois ^^

        • RK27ZERO93

          « Ça n’arrivera jamais qu’un gars fasse l’unanimité » hmm, bah le prochain numéro est sur « l’homme qui fait pleuvoir de l’or ».

          Et je ne veux pas tuer le suspens de Flo, mais toi et moi on se sait (on sait qui est cette fameuse personne ^^), et pour le coup, je me demande si lui ne fait pas l’unanimité aujourd’hui… (enfin, pour ceux qui le connaissent…)

          • TheArchitect

            Je crois que si Flo aurait voulu du suspens il aurait du éviter de mettre « l’homme qui fait pleuvoir de l’or » c’est trop évocateur^^.

            Et aussi talentueux soit il, cette personne ne fait pas l’unanimité. C’est juste impossible car il y aura toujours une personne qui ne l’aimera pas. Pour preuve la dernière fois sur CAQ, il y a eu un débat sur Okada et tout le monde n’avait pas un avis positif sur lui. Certaines personnes n’aiment pas le produit de la NJPW et ne vont pas accrocher.
            C’est comme pour le match le mieux noté de toute l’histoire par Meltzer. Certains disent que ça mérite même pas un 5 étoiles, c’est comme ça.

            Pour nous il n’y a aucun doute, « l’homme qui fait pleuvoir de l’or » est l’un des meilleurs lutteurs au monde. Et à la fin de sa carrière surement l’un des meilleurs de toute l’histoire parce que le gars il a même pas encore 30 ans, c’est ça qui est impressionnant !

          • RK27ZERO93

            Mais justement, il n’a même pas 30 ans et il a déjà le statut de non pas seulement un des meilleurs catcheurs au monde, mais un des meilleurs de l’histoire.

            Après si on compte ceux qui critiquent alors qu’ils ne savent même pas qui c’est (comme le débat dont tu parles sur l’article qui le concernait du Top PWI), forcément on est pas sorti de l’auberge.

            Très honnêtement, je n’ai jamais vu ou entendu quelqu’un qui connaît ce mec là et qui connaît le catch (ouais c’est utile pour pouvoir parler du sujet ^^) dire qu’il est mauvais.
            On peut le trouver un peu « overrated », je comprend, mais carrément « mauvais », alors ça doit exister mais franchement… Après c’est comme Styles, si ils ne font pas l’unanimité c’est eux qui en sont le plus proche dans le catch en ce moment en tout cas

          • TheArchitect

            Exact, après il faut différencier le fait d’apprécier une personne et juger son talent. Certains n’aiment pas Shawn Michaels mais ça serait débile de dire qu’il est mauvais.
            C’est sûr qu’il n’y a pas grand chose à reprocher à Okada, Styles et même Omega actuellement. Ce sont des monstres de talent, ça on ne peut pas le nier qu’on les aime ou non.

          • Matt jackson

            Si je serais la TNA je me serais suicidé car bon lâcher la meilleur équipe de ce moment et faire jober le meilleur catcheur actuel.

          • DarudeSandstorm

            D’ailleurs les Bucks ont failli arrêter leur carrière à la TNA et c’est Okada qui leur a dit de venir au Japon avec lui. Ils sont arrivés et Tiger Hattori leur a balancé « Ok guys you go to the Bullet Club ».

          • DarudeSandstorm

            Les gens qui n’avaient pas un avis positif sur Okada n’avait juste jamais un seul de ses matchs. Appeler Okada un spot monkey c’est comme si Stone Cold faisait des 450.

          • Flo.L

            Tuer le suspens ? Pas besoin, j’ai dit moi même que je ferais Okada pour le prochain portait indy (qui sortira après le prochains 5 faits normalement). Beaucoup parlent des lutteurs dans des HS sur d’autres articles, alors qu’ici c’est le meilleur endroit pour le faire. Dévier sur Okada sur une news des Bellas c’est idiot. Mais tu verras, quand ce portrait sortira, peu de gens viendront donner leur avis sur lui.

          • RK27ZERO93

            Tant mieux.

          • Flo.L

            Pourquoi ?

          • RK27ZERO93

            Au moins, seul ceux qui savent de quoi ils parlent en parleront

            On ne risquera pas de lire certaines conneries incroyable que l’on a lu plusieurs fois en rapport à NJPW ou Okada