Après Mia Yim, Charlotte Flair avoue aussi avoir subi des violences conjugales

0

Le sujet des violences conjugales est encore extrêmement tabou. Que ce soit par peur, par honte, ou parce qu’elles ne se rendent pas compte de la gravité de la situation, beaucoup de femmes restent dans le silence. Le monde du catch n’est malheureusement pas épargné. Par exemple, Mia Yim a déclaré, après de nombreuses années à se taire, qu’elle avait subi les violences de son ancien compagnon. Une autre personnalité du catch a décidé de briser le silence : Charlotte Flair.

Charlotte a été mariée deux fois : à Riki Johnson, puis à Kenneth Cameron, connu pour avoir fait partie de l’équipe The Ascension. Cameron a été accusé il y a 2 ans de violences envers sa petite amie, mais cela ne concernait par Charlotte. On ne sait pas s’il a été violent envers l’ancienne championne. Cette dernière a néanmoins parlé des coups que lui donnait Riki Johnson.

« C’était Jekyll et Hyde. Quand il était heureux, tout allait bien. C’était l’homme de mes rêves. Mais quand ce n’était pas le cas, tout le monde était au courant et ça se répercutait toujours sur quelqu’un ou quelque chose. Il a commencé à s’en prendre à moi, comme dans un Street Fight. Il me criait dessus, j’entendais ses poings cogner sur mes bras. J’arrivais à bloquer la plupart des coups mais un a réussi à passer, au niveau de mes côtes. J’avais du mal à respirer mais il n’arrêtait pas. Riki me tapait à la tête. Je pense à cette fille que j’étais et ça me fait pleurer. Comment je suis arrivée à cette situation ? Pourquoi ? Pourquoi je n’étais pas assez forte ou courageuse pour arrêter tout ça ? »