Carmella se confie à l’approche de Summerslam

1

Carmella, à l’occasion d’une conférence avant Summerslam :

Que pensez-vous de la séparation entre Enzo Amore et Big Cass ?

« Je pense qu’il était temps que Big Cass tourne le dos à Enzo Amore. Il est tout le temps en train de parler, il est pénible. Donc je suis contente que Cass ait pu s’en libérer. »

Votre moment de rêve à Wrestlemania ?

« Encaisser mon Money In The Bank au prochain Wrestlemania, à la Nouvelle-Orléans. Peu importe qui sera championne à ce moment-là, c’est moi qui aurai le contrat. Et elle ne m’empêchera pas de devenir championne. »

Que pensez-vous de ce qui s’est passé dans le roster de Smackdown cette année ?

« Quelle année pour les filles de Smackdown ! Et pour moi-même bien sûr.  Elles ont eu un match en cage, on a eu le premier Money in The Bank féminin. Si un an auparavant on m’avait raconté tout ça, je n’en aurais pas cru un mot ! Mais c’est arrivé ! On a fait l’histoire et je suis la première, incontestable, double Miss Money In The Bank. C’est vraiment un rêve. »

Qu’envisagez-vous pour vous emparer du titre féminin ?

« Je vais garder le contrat aussi longtemps que possible. Actuellement, Naomi a le titre mais nous ne savons pas combien de temps elle le gardera. Peut-être que je pourrais encaisser la mallette sur elle, peut-être pas. Je ne vais pas révéler tous mes plans, on ne sait jamais. »

Vous pouvez parler de votre évolution entre NXT et Smackdown ?

« Quand j’étais avec Enzo et Cass, j’étais seulement manager. C’était bien, mais je me demandais s’il n’était pas temps pour moi de briller, en solo. J’ai travaillé pour évoluer et je suis si contente du chemin parcouru et d’où je suis actuellement. Je fais également partie de la révolution féminine du coup. Nous travaillons toute beaucoup et j’ai hâte de voir ce qui nous attend. »

Qu’est-ce que ça fait d’être la première Miss Money In The Bank ?

« Je ne vais pas mentir. Quand on a annoncé qu’on ferait un Ladder Match, j’ai eu peur. Je suis assez petite donc c’était impressionnant de monter tout en haut de cette échelle. Donc c’était angoissant quand même. Mais non seulement j’ai participé au match, mais j’ai aussi pu le remporter, deux fois. C’était à la fois marrant, flippant et excitant. »

Qu’est-ce qu’il reste encore à attendre des femmes dans le catch ?

« Je ne pense pas qu’il y ait vraiment de limite. Peut-être que la prochaine étape est de faire le main-event de Wrestlemania, ce qui serait incroyable. On a déjà eu l’occasion de faire le main-event de Smackdown, de pay-per-views. Donc on peut aller plus loin, on ira plus loin. »

Que devez-vous récemment à James Ellsworth ?

« On s’amuse beaucoup et personne n’avait vu venir ça. Mais bon, ça fait beaucoup réagir les gens. Ça change car on voit assez peu de femmes managées par des hommes. J’apprécie vraiment, ainsi que toute la controverse qu’il y a autour de ça. On fait une bonne équipe, on s’amuse énormément. »

Il y a eu pas mal de critiques autour de votre victoire car vous n’avez pas l’expérience de filles comme Sasha Banks ou Becky Lynch.

« Et alors ? Je ne suis pas Charlotte Flair, Sasha Banks ou Becky Lynch. Mais je suis Carmella. Je suis une personne à part entière et je suis la meilleure que je puisse être. Et en l’occurrence, qui a gagné le Money In The Bank ? Moi. Alors toutes ces filles feraient mieux de faire attention. »

Quel a été votre sentiment en tenant la mallette pour la première fois ?

« Wow. C’était la meilleure chose au monde. Personne ne croyait en moi, on me disait que je ne ferai jamais rien. Je n’étais qu’une pom-pom girl pour Enzo et Cass. Et là, peu importe ce qui m’arrive, je serai toujours la première Miss Money In The Bank. Du coup, c’était extrêmement satisfaisant. Tout ça, je ne le dois qu’à moi. J’ai hâte de voir la suite. »

Contre qui aimeriez-vous devenir championne ?

« Je dirais Naomi car elle détient le plus long règne de championne à Smackdown. Du coup, j’aimerais stopper ça. »

De qui vous êtes-vous inspirée ?

« Il y a eu Trish Stratus et Lita bien sûr. Mais j’avais une petite préférence pour Miss Elizabeth. Elle avait un petit quelque chose qui la rendait fabuleuse. Je l’admirais, j’adorais la voir. »

Que pensez-vous de votre rôle de Heel ?

« J’adore être Heel. C’est tellement différent de la personne que je suis en dehors des rings. Alors, c’est excitant de jouer de ce type de personnage. C’est quelque chose que je ne peux pas faire dans la vraie vie alors j’en profite avec mon personnage. C’est très amusant. »

Avant NXT, vous n’aviez pas d’expérience dans le catch. A qui devez-vous votre niveau actuel ?

« En fait, je le dois à beaucoup de personnes. Au Performance Center, il y a Matt Bloom par exemple. Il y a beaucoup de personnes pour aider. Ils m’ont aidée à développer mes compétences sur le ring mais également sur mon personnage. Baron Saxton a été d’une grande aide concernant mon personnage. Certes, beaucoup de gens sont là mais au final, il faut quand même faire les choses par soi-même et se bouger. Ça ne dépend que de toi. »

Quel est votre rôle dans la révolution féminine ?

« Mon rôle serait de montrer à toutes les filles dans le monde que je n’avais pas d’expérience dans le catch avant la WWE. Mon père était lutteur dans le début des années 90 mais ça s’arrêtait là. Je n’avais pas d’expérience. Mais je suis là depuis un peu plus de 3 ans et j’écris l’histoire. Tout le monde disait que je ne valais pas plus d’une manageuse, je peux me moquer d’eux maintenant. »

Qu’attendez-vous de la prochaine saison de Total Divas, dont vous ferez partie ?

« On a commencé à filmer depuis 1 mois. J’ai très hâte de la diffusion de la saison 7. Vous apprendrez à me connaître, tant à Smackdown qu’en dehors. »

Votre père était lutteur. En quoi cela vous a-t-il influencée ?

« J’ai toujours regardé le catch. Je regardais beaucoup Miss Elizabeth étant plus jeune. Donc le catch a vraiment fait partie de ma jeunesse. Je regardais des matches de mon père, les magazines où il apparaissait. J’ai baigné dans ça. »

  • RazVVii

    Ok …