Le portrait indy : Katsuyori Shibata

31

Vous pensiez très probablement que pour ce deuxième portrait indy, j’allais vous présenter le champion IWGP, Kazuchika Okada. Ce ne sera malheureusement pas pour tout de suite. Aujourd’hui, je vais revenir sur le parcours d’un lutteur japonais avec lequel j’ai découvert le Strong Style, Katsuyori Shibata. Pas de feu d’artifices, pas de tenue flamboyante, Shibata se présente dans une arène uniquement pour combattre. Sans plus attendre, intéressons nous à ce véritable guerrier. Let’s go !

Prénom : Katsuyori
Âge : 37 ans
Taille : 184 cm
Poids : 94 kg
Nationalité : Japonaise
Prise de finition : Penalty Kick (PK)/Sleeper Hold

Son parcours :

Katsuyori Shibata effectue ses débuts dans le monde du divertissement sportif en 1999 à la New Japan Pro Wrestling. C’est dans le Dojo de la NJPW qu’il commence son entraînement afin de devenir catcheur professionnel. Après dix-sept années dans la fédération japonaise, Shibata est devenu l’un des piliers du Strong Style. Il fait partie de la génération des Tanahashi, Naito et autres Nakamura avec lesquels il a de nombreuses fois croisé le fer dans un ring. En tant que fin technicien entre les cordes, Shibata décide de se lancer (en parallèle) dans le combat en MMA. C’est ainsi qu’en 2004, il prend part à son premier combat qu’il va remporter. Son dernier affrontement a eu lieu en 2011, et il affiche un tableau de 4 victoires, 11 défaites et une égalité. Le ring de catch est définitivement l’endroit où son talent est reconnu à sa juste valeur. Les fans lui ont même donné le surnom de « The Wrestler » grâce notamment à ses prises de soumissions et autres mouvements techniques.

Son palmarès :

Malgré des aptitudes excellentes dans le ring, Shibata ne possède aucun titre mondial à son palmarès. Il n’a pas remporté de nombreux titres non plus. À 37 ans, il en a seulement gagné 3, que sont le IWGP Tag Team championship (en 2015 avec Hirooki Goto), le NEVER Openweight championship (3 fois) et enfin un titre européen, celui de la Revolution Pro British Championship. Il a remporté la World Tag League avec Goto en battant Anderson et Gallows en finale. Cette année, son nom est venu s’ajouter à la liste des vainqueurs de la New Japan Cup. On compte dans cette liste des lutteurs comme Hiroshi Tanahashi, Kota Ibushi ou encore Shinsuke Nakamura. Cette victoire lui donnait une chance au titre de son choix au sein de la NJPW, et il décida d’affronter le champion du monde IWGP, Kazuchika Okada, un match qui fut remporté par ce dernier au terme d’un choc historique. La note de 5 étoiles lui a été attribuée par Dave Meltzer. Il obtient ainsi le troisième match five stars de sa carrière (vs. Ishii en 2013 et vs. Tanahashi en 2014). Il est intéressant de noter qu’il a perdu la totalité des matchs où il a reçu 5 étoiles. Après le dernier en date, il a failli perdre plus que son combat. Son état de santé était très inquiétant suite à son duel contre Okada. Les coups portés ont causé de nombreux traumatismes ainsi qu’une paralysie d’une partie de son corps. Il est d’ailleurs possible qu’il ne remonte plus jamais sur un ring.

Mon avis :

Katsuyori Shibata est la définition même du terme « catcheur ». Il mélange de manière très fluide le catch technique ainsi que le Strong Style. Sa force de frappe n’a pas à rougir devant celui que l’on surnomme le « King of Strong Style », Shinsuke Nakamura. Nombreuses sont les têtes qui se souviennent de la puissance de ses coups de pied.Shibata possède d’excellentes qualités pour ce qui est de mettre en avant un de ses adversaires, en tout, à la New Japan. En dehors du Japon, les autres styles de luttes ne sont pas faits pour lui. Ce n’est pas un voltigeur comme Ibushi, il n’a pas non plus la force de lutteurs comme John Cena ou bien Brock Lesnar. Sa véritable force vient de sa grande motivation. Ses performances dans le ring sont toujours constantes, et il fait sans aucun doute partie de l’élite du catch japonais actuellement. Son investissement pour ce business l’a même poussé à mettre sa propre vie en jeu à un niveau que très peu de lutteurs ne voudraient jamais atteindre. Ce n’est pas le genre de sportif flamboyant que l’on pourrait trouver dans ce milieu. Shibata ne brille que par ses performances entre les cordes. Pour certaines personnes, c’est du gâchis, car il lui manque une touche de popularité comme celle de Kenny Omega, Kazuchika Okada ou encore Testuya Naito. Si l’on devait faire une évaluation de sa popularité en fonction de son inring, nul doute qu’il serait devait des centaines d’autres lutteurs. Selon moi, Katsuyori Shibata incarne à la perfection le côté sportif du circuit indépendant, ce lutteur m’a marqué l’esprit par son catch. Rien de plus.

Les matchs à voir :

Comme pour Kenny Omega, je me suis permis de dresser une petite liste de matchs dans lesquels pour pourrez vous faire votre avis sur ce lutteur.

– Katsuyori Shibata vs. Kazuchika Okada pour le titre IWGP, Sakura Genesis 2017

– Katsuyori Shibata vs. Testuya Naito, G1 Climax 26 (Jour 8)

– Katsuyori Shibata vs. Hirooki Goto, Wrestle Kingdom 11

– Katsuyori Shibata vs. Tomohiro Ishii, Wrestle Kingdom 10 (coup de cœur)

– Katsuyori Shibata vs. Hiroshi Tanahashi, Destruction in Kobe 2014

 

Franchement, si avec tout ça vous venez me dire que Shibata un mauvais lutteur, je ne pourrais plus rien faire pour vous. Lorsque l’on tombe sur une pépite d’or, c’est très sympa, mais attendez votre réaction quand vous tomberez sur la mine tout entière. Shibata en est l’exemple parfait
Pour le prochain portrait indy, nous ferons un petit tour du côté du circuit indépendant américain. Je vous laisse le plaisir de pronostiquer dans les commentaires, celui ou celle que je passerais au crible la prochaine fois, ou tout simplement donner votre avis sur Katsuyori Shibata.

  • Pingback: Le portrait indy : Kazuchika Okada - Catch Au Quotidien()

  • ScratcHxC

    Sympa comme chronique, cependant au vu des deux premiers « épisodes » un truc me chiffonne:

    Peut-on réellement parler de fédération indy pour la NJPW?
    Personnellement je ne pense pas…
    La NJPW est plus populaire que la WWE au Japon, c’est la fédération n°1 du pays, elle est implantée depuis plusieurs décennies, dispose d’une infrastructure massive et remplit régulièrement des salles énormes (50.000 personnes pour les Wrestle Kingdom au Tokyo Dome).

    Donc pour moi la New Japan est clairement la fédération n°1 du Japon (donc « non-indé »), là où les Pro Wrestling NOAH, DDT, Dragon Gate, et All-Japan (depuis son déclin) sont les grosses fédés « indépendantes ».

    A moins que la définition de « indy » soit brutalement « tout sauf la WWE », mais dans ce cas là le terme est stupide… Et ça voudrait dire aussi que la CMLL, qui existe depuis 80+ ans et qui piétine la WWE en terme de popularité au Mexique, est une « fédé indépendante »… ‘fin bon, vous en pensez quoi vous autres?

    • Flo.L

      Le terme indy englobe les fédérations de catch en dehors de la WWE. Qu’elles soient plus populaires que la WWE ou non, elles sont indépendantes de cette compagnie. Le terme est alors tout a fait justifié.

      Il est tout à fait normal que la compagnie la plus importante d’un pays soit la plus populaire. C’est pour ça que les USA ont la WWE, le Mexique la CMLL, le Japon la NJPW, l’Allemagne la wXw, l’Angleterre la PROGRESS, etc…
      Quand on évoque le terme indépendant, c’est pour montrer que des fédérations peuvent très bien se développer et exister sans être liées à la WWE qui fait office de référence mondiale. Si on parle de catch avec quelqu’un qui ne connait rien sur le sujet, en commençant par la New Japan ou la PWG il sera paumé, alors que la WWE sa parle à 99% des gens. La compagnie est inscrite dans la culture sportive.

      • ScratcHxC

        Ça parle à 99% des gens chez nous, mais un Japonnais a de grandes chances de mieux connaître la NJPW que la WWE, pareil pour la CMLL au Mexique (voire encore plus). En revanche c’est pas le cas pour la PROGRESS ou la wXw, qui restent très marqués « indépendant » (shows plus modestes, pas de diffusion télévisée régulière à l’échelle nationale/mondiale, pas de contrats d’exclusivités avec les catcheurs il me semble). Pour un catcheur qui cherche le succès, ces deux dernières peuvent être une étape avant la WWE, là où catcher à la NJPW ou à la CMLL est souvent une finalité en soi.

        C’est pour ça que le terme indy me gêne, encore plus maintenant que la NJPW prend de plus en plus d’importance à l’international, au point que l’imaginer rivaliser avec la WWE n’est plus impossible (sans aller jusqu’à la détrôner non plus, faut pas rêver).

        Pour donner un exemple de comment je perçois le truc, dans les 90’s, la WCW n’était pas une fédération indy, alors que la ECW l’était… Pourtant les deux ne faisaient pas partie de la WWE. Alors certes, CMLL et NJPW ne rivalisent pas autant avec la WWE que la WCW à cette époque aux USA, mais elles l’écrasent en amérique latine et au Japon.

  • sismarinho

    Will Ospreay au prochain épisode

    • Flo.L

      Oula certainement pas, il attendra son tour et c’est pas demain la veille.

      • DarudeSandstorm

        J’aurais bien vu un petit Elgin au prochain épisode =)

        • Flo.L

          Aaaaaah on se rapproche beaucoup là !

  • Rattlesnake3_16

    Allez pour le prochain on va parier sur Ricochet

    • Flo.L

      Ce n’est pas lui, mais ce n’était pas loin dans le sens ou les deux se connaissent bien dans un ring.

  • Alan Rey Zahoui

    Perso je trouve Shibata très charismatique à sa facon. Son regard de tueur quand il arrive sur le ring son style stiff lui permettre d’être charismatique pas besoin de promo pour l’être (Coucou Aliestair). Bcp regrette sa carrière durant laquelle il n’a pas gagné bcp de titre mais je pense qu’il était presque arrivé à l’apogée de sa carrière avec ses titres De la Revpro et sa victoire à la New Japan cup et son main event à Sakura Genesis . Si on devait ajouté une 5 top stars au quatuor de la Njpw (Tanahashi ,Naito et Omega )ce serait lui ne serait ce qu’en terme de popularité. Malheureusement il s’est blessé quand il était au top…

    • Flo.L

      Pour ce qui est du regard de tueur j’ai des doutes, Shibata a la tête d’un mec super gentil quand on le voit. Pas un seul instant je me suis dit qu’il pouvait être aussi violent la première fois que je l’ai vu lutter. C’est très trompeur.

      • NJR

        Si il a un vrai regard d’assassin , on sent la détermination direct

      • Alan Rey Zahoui

        pas un regard de tueur au sens propre un regard d’un mec déterminé avec un seul objectif repartir du ring avec la victoire

  • Balor Club

    J’ai découvert la NJPW seulement depuis l’année dernière à peu près vers WK 10. j’avais adoré le match de Tanahashi et Okada, ce dernier étant devenu mon catcheur préféré dans cette fédération mais de ce PPV celui que a le plus attisé ma curiosité fut Shibata et son match incroyable face à Ishii. Je l’ai beaucoup suivit et je n’ai jamais été déçu. Quand j’ai appris pour sa blessure j’ai été vraiment très peiné. Je suis moins optimiste que vous les gars et pour moi il est déjà dans son triste destin le Daniel Bryan de la NJPW mais malgré tout je lui souhaite un bon rétablissement et je peux vous assurer que je risque pas de l’oublier celui-là. Sinon un superbe article j’ai appris plein de choses (j’aime particulièrement cette rubrique) j’avais pas encore vu son match contre Tanahashi donc ben il va aller rejoindre la liste lol 😉 donc ben merci.

    • Flo.L

      Cette chronique, ou rubrique comme tu dis, sert de support de découverte pour ceux qui aimeraient voir en dehors de la WWE, mais elle peut également apprendre des choses à ceux qui connaissent déjà la fédération. Pour preuve, tu n’avais jamais vu son 5* contre Tanahashi.
      L’avantage du catch, c’est que les sources d’informations sont quasiment inépuisables, on peut toujours trouver quelques choses à apprendre.

  • Matt jackson

    Les young buck au prochain épisode ?

    • Flo.L

      Absolument pas.

      • Matt jackson

        Au moins j’aurais essayé

        • Flo.L

          L’important c’est de participé, les Young Bucks seront forcément dans les lutteurs que je vais choisir.

  • DarudeSandstorm

    Kenny Oméga déplorait dans une interview que beaucoup de lutteurs Indy se targuaient d’être des lutteurs strong style car il tape comme des malades. Pour Omega le Strong Style est de montrer tout le coeur et la volonté qu’on met dans un match afin de dépasser ses limites et e meilleur exemple de ces 10 dernières années est clairement Shibata. Je l’ai découvert assez tard (il y’a 3 ans quand j’ai commencé a vraiment m’intéresser à la NJPW) et lui et Ishii m’ont clairement le plus marqué. Pour expliquer son manque de popularité une grande partie de sa carrière il faut remonter à loin. Il faisait partie de cette génération dorée appelé les 3 nouveaux mousquetaires (Shibata, Nakamura, Tanahashi) mais contrairement à ces deux compères qui ont tenu la baraque lorsque la compagnie était au plus mal (2003+) Shibata est parti en 2005 et le retour en 2012 a été coton. D’abord hué et pas vraiment aimé dans le vestiaire il a réussi a reconquérir le public au point d’être plus soutenu que Tanahashi. Excepté Naito et peut être Oméga personne ne provoquaient autant de réaction du public surtout avec un style si sobre. Merci pour l’article et pour ceux qui ne le connaissent peu ou pas foncez.

  • TheArchitect

    Shibata est mon lutteur japonais favori sans l’once d’un doute. Il fait parti des personnes qui m’a fait découvrir et aimer la NJPW.

    Dans l’article il est très bien décrit, il brille pas, c’est pas le plus charismatique mais dans un ring c’est l’un des meilleurs. Ses frappes sont toujours impressionnantes et il représente parfaitement le strong style. Ses matchs contre Ishii sont à voir et à revoir.

    Je regrette simplement qu’il n’est pas un plus grand palmarès qui n’est pas égal à son talent. J’espérais qu’il devienne champion du monde prochainement, ou du moins qu’il soit considéré à sa juste valeur en remportant d’autres championnats tels que l’intercontinental. Car le Never Openweight championship qu’il a gagné à plusieurs reprises est sans doute le titre le moins prestigieux de la NJPW.

    Maintenant j’espère juste qu’il sera en bonne santé et pourquoi pas lutter à nouveau si sa condition physique lui permet. C’est toujours triste quand un lutteur ne peut pas choisir ça fin de carrière à l’instar de Daniel Bryan.

    Sur ce, c’est toujours plaisant ce genre d’article. Pour le prochain je mise sur Adam Cole puisqu’il est actuellement « free agent » et va possiblement rejoindre la WWE. Alors pourquoi pas son portrait avant le grand saut.

    • Flo.L

      Les chances de le revoir monter à nouveau dans un ring sont extrêmement mince voir quasi nulles. Il est vraiment dans un état très inquiétant et mettra probablement des mois et même des années à s’en remettre (si jamais il s’en remet), pour ma plus grande déception.

      Non je ne ferais pas de portait indy sur Adam Cole et ce pour plusieurs raisons, déjà parce qu’il devrait très bientôt débarquer à la WWE. Ce serait donc un peu bête d’écrire quelques chose sur lui alors qu’il sera absent du circuit indépendant.
      D’autre part, je ne me vois pas écrire ce genre de papier sans lui trouver des défauts, il en a j’en suis conscient, mais comme il s’agit de mon lutteur favoris, ce sera très compliqué à tourner, et surtout très long si je me lance dans des explications. Je veux éviter les HS.

      Mais le prochain que je présenterais a déjà affronté Adam Cole.

      • TheArchitect

        C’est sûr qu’il y a de moins en moins d’espoir. En plus il approche de ses 38 ans, ce qui n’arrange rien.

        Pour Adam Cole je comprends, la passion prends le dessus, j’imagine le roman de 32 pages xD.

        Merci pour l’indice même si la liste de ses adversaires est longue. Pour ma deuxième chance je vais miser sur Jay Lethal sachant qu’il est dans le business depuis longtemps. Ou pourquoi pas Christopher Daniels qui a été champion ROH il y a peu de temps alors qu’il a tout de même 47 ans !! De toute façon il y a trop de talent pour que je devine exactement celui que tu as en tête, je crois que je vais juste patiemment attendre le prochain numéro.

        • Flo.L

          Des années à recevoir des coups super violents ne joueront pas en sa faveur j’en ai bien peur, mais je garde un peu d’espoir malgré tout.

          Nan pour Adam Cole ce serait plus une sorte d’encyclopédie en 10 volumes accompagné d’un documentaire spécial plus une interview en duplex. Tout ça pour le numéro 1 évidemment ^^.

          Si tu commences à chercher tu n’es pas rendu, il vaut mieux attendre le prochain effectivement. Il devrait sortir après le prochain « 5 faits méconnus sur… » dont je viens tout juste de commencer l’écriture.

          • TheArchitect

            Mdrr on n’est pas rendu^^

            En plus même pour ton autre article tu ne dévoile pas le titre complet « 5 faits méconnus sur… »
            A croire que tu es doué pour teaser tes chroniques.

            Sur ce, bonne écriture à toi !

          • Flo.L

            Pourtant je ne tease rien du tout, le titre de ma chronique sera toujours « 5 faits méconnus sur… » il n’y a que le sujet qui changera. Si je donne directement le sujet ça tentera moins le lecteur, donc ce que je vais écrire ne servira plus à grand chose puisqu’il pourra trouver les informations seul.

          • TheArchitect

            Je vois ce que tu veux dire. Mais je suis persuadé que certaines informations sont plus ou moins dures à trouver selon le sujet. Par exemple sur le catch français, je ne suis pas sûr que tout le monde aurait pu trouver toutes ces informations et même avoir la patience de les chercher.

            En tout cas j’ai hâte de lire ta prochaine chronique.

          • Flo.L

            Le plus gros travail ce n’est pas tellement l’écriture, c’est la recherche qui prend le plus de temps. Trouver des infos ce n’est pas le bout du monde, mais il faut savoir faire un tri pour en ressortir les meilleures. Sur le catch français et sur Andre le Géant, j’ai compté une à une les sommes gagné dans les batailles royales, c’était bien long. Je fais ça uniquement par passion, c’est ce qui me motive.

            Le prochain portait ou les 5 faits ? ^^

          • TheArchitect

            C’est bien ce que je dis, même si on connait le sujet c’est pas tout le monde qui aura la patience et la persévérance de faire ce que tu fais. Tu as bien du courage car ça devait vraiment être galère cette histoire de somme d’argent.

            Je voulais dire que j’ai hâte de lire TES prochaines chroniques, les portraits comme les 5 faits. On apprend toujours des choses intéressantes, même pour le portrait d’un lutteur qu’on connait bien, il y a toujours un petit truc qu’on apprend de nouveau.
            Donc continue comme ça et c’est cool de lire des gens aussi passionné que toi (je reviens sur cette histoire de somme, tu t’es tout de même cassé la tête, fait attention ça commence comme ça puis ça fini en dépression xD).

          • Flo.L

            Il suffit simplement d’avoir la bonne source d’information et de prendre un peu de son temps. Ma source est probablement l’une des plus fiable sur le net et des plus complète.

            Les gens apprennent des choses c’est le principal, je ne veux rien plus. Ce n’est surement pas le catch qui me métrait en dépression, au contraire, j’aime tellement ça qu’il fait partie de ma vie au quotidien. Donc rassures toi, j’ai bien l’intention de continuer.