AJ Styles : « La TNA avait grandement affaibli mon égo »

2

Il y a peu, AJ Styles a participé au Wizard World Portland et y a répondu à une série de questions posées par les fans. Il a entre autres parlé de sa carrière, de son style et des différentes compagnies pour lesquelles il a travaillé :

Sur sa carrière et les compagnies qu’il a connu : « Cela fait plus de 12 ans que je suis dans le métier et j’ai voyagé dans le monde entier, pour différentes compagnies. Il est vrai qu’il est effrayant de ne pas savoir quelle sera la prochaine étape. Avant la WWE, Ring of Honor m’ont très bien traité et à New Japan ils m’ont considéré comme une superstar du catch. Il faut que je précise cela parce que grâce à eux, mon estime de moi et ma confiance ont grandi, mon égo avait été très amoindri du temps de la TNA. Mais, avoir pu faire tout cela et arriver à la WWE c’est génial. Qu’on aime ou pas cette compagnie, il faut reconnaître que c’est la plus grosse de tous les temps donc lorsque tu arrives à y entrer et que tu réussis là-bas cela veut dire que ça y est, tu es un grand. »

S’il préfère être face ou heel : « Eh bien pour moi c’est beaucoup plus simple et naturel d’être un heel. Cependant, certains aspects du face me manquent comme la proximité avec les enfants ou encore, lors des visites dans les hôpitaux, il faut jouer le dur alors que j’ai juste envie de les faire sourire. Dans le business il faut savoir faire les deux, cela fait partie du job. Tout change très souvent il faut donc être réversible. »

Sur la manière dont son style in ring a changé au fil des compagnies et des années : « Mon style a énormément évolué au fil des années. Sur les scènes indépendantes tout est question de talent, montrer tout ce que tu as et tout ce que tu sais faire. Une fois que tu as accompli cela, il faut montrer que tu es malin et que tu peux tout faire. Peu de personnes prennent en compte le fait que la psychologie joue un rôle énorme. Il faut pouvoir travailler avec n’importe qui, composer avec cette personne, s’adapter. Il faut raconter une histoire dans chaque match, sans parler, sans jouer, juste en combattant. Honnêtement c’est quelque chose que John Cena m’a aidé à améliorer. Tout n’est pas une question d’habilité au combat, la manière dont l’histoire est amenée et la manière dont tu la transmets dans le ring est tout aussi importante. »

  • Brock is Just a Bitch

    Cena haters, vous etes ou ?

    • Waldenst

      Ici ! Cette interview ne changera rien au fait que je ne ressent rien lorsque je vois un match de John Cena (ou alors à de rares occasions…).

      La différence nette entre Cena et Styles, c’est que Styles peut rendre un match intéressant face à n’importe quel adversaire, même Khali j’suis sûr !