Molly Holly : « On dit que j’ai été sous-estimée par la WWE. Je pense m’en être bien sortie »

1

MOLLY HOLLY POUR ART OF WRESTLING :

Qu’on lui dise qu’elle a été sous utilisée et sous estimée par la WWE : 

“Les journalistes me disent automatiquement que j’ai été sous estimée, que je n’ai pas eu ce que je méritais. Je me dis que j’ai été Women’s Champion, j’ai eu ma propre figurine, j’ai été dans les jeux vidéo, j’ai participé à Wrestlemania. C’est ça être sous estimée ? Je pense que je m’en suis plutôt bien sortie. »

Sa décision de quitter la compagnie :

“C’était un lundi soir, juste après RAW. On m’a demandé si je voulais partir car j’avais perdu contre Christy Hemme. Je ne me souviens même pas de ce match. Je savais juste que je ne pouvais pas continuer un jour de plus. J’ai attendu au bureau de Vince McMahon. Je lui ai demandé si je pouvais lui parler, il a dit oui et je l’ai remercié pour tout ce qu’il avait fait pour moi. J’ai alors demandé si je pouvais être libérée de mon contrat. Il me restait 9 mois. »

Les problèmes que rencontrent les lutteurs quand ils prennent leur retraite :

“Beaucoup de lutteurs ont beaucoup de mal après leur retraite car ils avaient leur propre identité et leur propre manière de tenir le coup. On développe des liens avec les gens, des liens spéciaux. On est dans un cirque avec la pression de la télévision, la pression que Vince McMahon met sur les épaules. On a notre propre langage, notre propre jargon. Les autres personnes ne se retrouvent pas dans ton mode de vie. Ainsi, quand les lutteurs se font renvoyer ou qu’ils se blessent, en un instant, ils sortent de cette communauté. Ils s’isolent, ils se sentent démunis. Ils ne savent plus ce qu’ils peuvent faire, à qui ils peuvent s’accrocher. Ils pensent directement qu’ils ont perdu toute identité. »

  • yuya

    Molly Holly vs Victoria WM 20
    Molly Holly dans SVR et moi et mes soeurs on adorait jouer avec elle ^^
    Bref j’ai énormément de souvenir avec cette folle très talentueuse, elle représente tout une génération de lutteuse dans la compagnie, bref thank you Molly!