La reine perd sa couronne - Retour sur Monday Night Raw - Catch Au Quotidien
Chronique

La reine perd sa couronne – Retour sur Monday Night Raw

la-reine-perd-sa-couronne

Au début du show on se régale sur ce résumé vidéo de la rivalité entre Jericho & Owens – les meilleurs amis du monde – face à Seth Rollins. Sans surprise le show Raw débute avec un Highlight Reel avec pour invité Kevin Owens. On s’attend forcément que les deux protagonistes s’échangent des fleurs. Malgré un talent au micro incontestable des deux meilleurs amis, on a plutôt envie de voir une quelconque Superstars (Rollins ou même Reigns par exemple) venir échanger autre chose que des fleurs.

Et notre vœu s’exauce avec la venue de Roman Reigns, on se rend compte quand même qu’au micro, Reigns évolue peu avec une tonalité plate et ennuyeuse, une posture peu charismatique alors qu’il pourrait faire beaucoup mieux avec son personnage. Les catcheurs sont resté “sage” et n’en sont pas venu aux mains, dommage cela aurait donné plus de piment pour relever les paroles soporifiques de Roman Reigns.

la-reine-perd-sa-couronne-1

Strowman, strong man

Après avoir revu la démonstration de Braun Strowman en démolissant Sami Zayn, le voici de nouveau pour affronter R-Truth, combat qui ne dura que deux minutes à peine. Alors ce combat, pourquoi pas ? Mais en ouverture de show c’est vraiment très moyen. Goldust l’attaque mais Strowman le pulvérise, Sami Zayn intervient mais lui aussi prendra sa raclée. Mick Foley intervient de nouveau et on va enfin en savoir plus sur le plan Zayn, que va-t-il devenir ? La tension est palpable entre les deux, tellement palpable que le Hall of Famer en perd une dent à la volée. On en explose de rire. Mais sinon, heel turn de Zayn ? Transfert de division ?  Sachez qu’à l’émission Le Before, nos chroniqueurs en ont parlé. En tout cas ce n’est pas dans ce show Raw que l’on va le savoir.

Sale soirée pour Chris Jericho

la-reine-perd-sa-couronne-4

Depuis le début de Raw, Chris Jericho collectionne les sales moments. En effet, il se prend un peu de bec avec son meilleur ami Kevin Owens qui lui demandera sèchement de se taire. Des questions de journalistes qui l’importunent, un personnel maladroit, et Seth Rollins qui l’attaque et porte son pedigree sur une voiture. Il y’a des jours où on ferait mieux de rester coucher…. Sauf pour nous, car globalement c’était fun à suivre et Jericho est toujours bon dans ces segments.

Mach’casse

Rusev est censé affronter Enzo Amore pour la seconde fois consécutive, de quoi alimenter la rivalité entre le bulgare et le Certified G. Puisque le combat sera sans réel intérêt. Rusev pris de colère car sa femme est insultée par les deux protagonistes qu’il a en face, porte un coup sous la ceinture et perd le match par disqualification.

De retour dans la catégorie Cruiserweight, avec cette fois-ci Rich Swann, catcheur auquel on ne se lasse pas avec son entrée entraînante, un somptueux mélange de Disco Inferno et Ernest Miller. Il affronte Noam Dar, on a l’impression que l’alchimie n’est pas très au point entre les deux, le champion Brian Kendrick est pendant ce temps à la table des commentateurs et excelle vraiment dans son personnage. Le kick dévastateur que l’on a entendu dans tout le pays résonnait impression et Swann peut de nouveau se mettre à danser ! Le combat entre Brian Kendrick et Rich Swann pour le titre Cruiserweight s’annonce vraiment épique.

Sheamus et Cesaro sont dans un bar…

la-reine-perd-sa-couronne-10

On croirait presque qu’ils sont meilleurs amis ! Bon pas encore, mais en tout cas comme de vrais partenaires. Sheamus et Cesaro partagent un verre et tiennent sur eux pour ne pas casser quelques têtes de personnes les provoquant et jouant les gros durs. Cela ne durera qu’un temps puisque les deux exploseront littéralement ces personnes en question. Moment agréable, on se serait cru dans un film américain de série B. Pour certains d’entre vous qui ont l’œil et qui suivent le circuit indépendant, on y voit Tessa Blanchard ! 

Une nouvelle championne !

Cela faisait longtemps qu’une rivalité aussi intense n’avait pas vu le jour à la WWE, celle entre Sasha Banks et Charlotte marquera l’histoire de cette industrie. Charlotte défend son titre chez elle mais une fois n’est pas coutume, la WWE n’a pas décidée de faire gagner Charlotte. En effet il est loin d’être rare qu’une Superstar luttant dans sa ville perde ! Même lorsque l’on s’appelle Flair. Des spots parfaitement maitrisés, on ne s’ennuie pas et un public bien évidemment plutôt favorable à Charlotte. Un match vraiment digne d’un Main Event, des kendos qui claquent avec un public criant ECW, un Moonsault de la championne depuis la table des commentateurs, bref un vrai régale ! Et pour la troisième fois c’est Sasha Banks qui remporte le titre. Superbe soumission à l’aide d’une barrière, on aurait toutefois aimé que Charlotte résiste plus longtemps pour un meilleur suspense, mais je pense que Charlotte souffrait réellement. 

The Nature Boy, Ric Flair arrive pour le bonheur de tous et pour conclure le show idéalement woooooooow !

5 Comments
Bronze, Argent, Or, Platine, Légendaire... Élevez votre rang de commentateur et entrez dans le CAQ Hall Of Fame

Poster un Commentaire

avatar

Trier par:   récent | ancien | pertinence
1 décembre 2016 01:11
Membre
Bronze
5.00

Et la preuve par 3 du mercredi c’est fini ?

Argent 1 (Cesaro)
1 décembre 2016 14:08
Admin
Argent I
748.70

Pour le moment oui, Thibaut n’est plus dispo’ pour la rédiger.

30 novembre 2016 23:46
bcmdmarie
bcmdmarie
Invité

Super ton résumé! Est-il possible également d’avoir ce genre de résumé subjectif pour les PPV?

Argent 1 (Cesaro)
1 décembre 2016 01:08
Admin
Argent I
748.70

Ce sera publié pour tous les RAW, Smackdown et PPV. 😉

1 décembre 2016 10:39
Membre
Bronze
0.00

Jolie résumé j’aime bien 🙂 tu explique bien tu donnes ton avis et tu as fait une belle analyse

wpDiscuz

Membres connectés

Catch Au Quotidien © 2007 - 2016. Tous droits réservés.

To Top
Yes No