Sheamus : « Quelle joie d’avoir été drafté à la toute fin de Smackdown ! »

6

SHEAMUS POUR COMICBOOK.COM :

Le Brand Split :

« J’étais excité à l’idée d’être dans la sixième vague de draft après avoir été WWE Champion il y a 7 mois, c’est incroyable. Je veux dire, wow, quelle joie d’avoir été drafté à la toute fin de Smackdown. C’était un moment de fierté pour moi pour être honnête. Ça montre tout le chemin que j’ai parcouru en 7 mois en tant que WWE Superstar. Direct au sommet ! »

Apollo Crews :

« Je pense que le Brand Split sera bien. J’ai juste besoin d’une bonne histoire. Je voulais faire quelque chose avec Apollo Crews, aider ce môme, et il y ensuite eu beaucoup d’interruptions. J’avais mon film mais j’espérais être disponible pour 2 pay-per-views parce que c’est un bon jeune. Ça va être une bonne star, il a juste besoin de temps, vous savez ? J’adore être sur le ring avec lui. Ce qu’il peut faire, c’est incroyable. »

Pour découvrir l’interview complète, cliquez ici.

  • Katero1

    Sheamus heureux, c’est bon

  • Maitre-Mattello

    Je ne veux pas être méchant, mais l’interview COMPLETE (merci Drzork) est beaucoup plus intéressante que ces morceaux choisis. Une part, une nouvelle fois, d’égoïsme et de fainéantise pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais. Ce n’est, hélas, pas la première fois.

    Pour commenter l’article, Sheamus semble plus motivé que jamais et il semble adorer affronter les jeunes venant de NXT. Une sorte de Triple H bis. Une fois sa carrière in-ring terminée, il aura une forte influence dans les coulisses si accepte un job en coulisses.

    • Céline J.

      « Une part, une nouvelle fois, d’égoïsme et de fainéantise pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais. Ce n’est, hélas, pas la première fois. »

      La part de l’interview traduite n’était peut-être pas la plus judicieuse, je l’admets. Concernant « l’égoïsme et la fainéantise » dont tu parles … Tu sais, traduire un article complet, croiser les sources parfois, trier les articles exploitables et ceux qui ne le sont pas, c’est beaucoup de travail. Nous sommes bénévoles et prenons de notre temps pour ça. On fait notre maximum mais malheureusement, il ne nous est pas possible de traduire absolument tout ce que nous lisons…

      • Maitre-Mattello

        J’admets également que j’ai eu des mots très durs et je suis désolé si je t’ai offensé, ce n’était pas le but. Mais les morceaux choisis rend l’interview niaise et pour ceux qui ne parlent pas anglais ou très peu, ils ne vont pas cliquer sur le lien. Le reste de l’interview est tout aussi intéressante et c’est regrettable de ne pas l’avoir posté sur CAQ.

        Alors oui, je comprends que vous faites beaucoup pour CAQ (depuis le temps que je suis la, je ne suis pas fou) mais il faut rendre l’interview plus complète et pas seulement «  » » » » 2 lignes «  » » » sur le site. On ne demande pas que vous traduisez tous les interviews de toutes les Superstars, mais quand vous faite une interview faites le maximum de l’interview et pas le minimum.

        Personnellement, j’ai plus appris sur la 2nde partie en commentaire que la première…

        Désolé encore une fois pour ces propos qui peuvent blesser mais je préfère mettre un gros coup de pied dans la fourmilière que de ne rien dire. En prime, j’ai une réponse de l’auteur de l’article, donc c’est plutôt satisfaisant 🙂

        • DrZork

          Salut mon petit mattou. Tu as présenté tes excuses donc je te flagellerais pas pour tes mots assez dur sur ton premier poste.

          Je tiens à faire remarquer que ma traduction a été faite à l’arrache, sans relecture (j’ai trouvé plusieurs petites inexactitudes, quand ce n’est pas une faute d’inattention là où j’ai mis trois au lieu de quatre.), ce que les rédacteurs ne peuvent se permettre. Et cela m’a prit prêt d’une vingtaine de minutes, alors que le sens m’a paru évident dès la première lecture parce que j’ai un bon voir très bon niveau de compréhension de l’anglais. Mais entre les expressions qui ne sont pas littéralement traduisibles et pour lesquelles il faut trouver un équivalent (ma bête noire <3), mon logiciel de traitement de texte capricieux… Le temps passé dessus s'allonge vite, et les rédacteurs n'ont pas forcément toujours le temps à y consacrer.

          Après, traduire trois bouts de textes par-ci par-là quand j'ai le temps, ça m'intéresse beaucoup et j'aime ça, quand j'ai vu cet article je me suis dit que cela pourrait être sympa pour les non-anglophones que je leur fasse une version, le but n'était pas que l'on point du doigt la rédaction pour ne pas l'avoir fait elle-même (même si j’admets que si je l'ai posté, c'est parce que je trouvais que cela présentait un certain intérêt). D'ailleurs, cette interview, j'étais passé à côté, donc sans cet article, je ne l'aurais même pas connu.

          Je comprends tes critiques, mais pour ce qui est de la manière de les formuler, je suis un peu moins fan, partant sur certains postulats assez cavaliers. Mais après, ça repose la question de l'info: mieux vaut l'avoir parcellaire ou ne pas l'avoir? Et là je sens que je part vachement loin. Zoubis et amour à tous.

  • DrZork

    Le reste de l’interview, traduite par mes soins, pour ceux que ça intéresse (cliquer sur « lire plus » pour que le texte soit plus aéré et agréable à lire) :

    A propos de la League of Nations :

    « Honnêtement, je veux juste être dans une storyline décente. Je suis resté en flottement pendant un moment. La League of Nations aurait pu être quelque chose de vraiment, vraiment gros… Ça ne l’a pas été. Beaucoup de gens ont été frustrés à ce propos d’une certaine façon. Nous avons fait du meilleur de nos capacités; vous prenez trois tueurs – plutôt trois tueurs et un Anglais; je t’adore Stu! [référence à Stu « Wade Barrett Bennett, qui a récemment quitté la WWE]. Mais cela nous a pris du temps pour revenir là où nous avons besoin d’être. Mais ouais, c’était une grande opportunité pour tout ceux qui ont été impliqués. »

    Qui il voudrait affronter :

    « Je veux juste me plonger dans quelque chose de cool, peut-être que quelque chose avec Finn Balor serait génial, nous avons eux quelques matches en UK. Un match avec Seth [Rollins] en serait une autre, je n’en ai jamais eu de bon avec Dean [Ambrose]. Kevin Owens, Sami Zayn, je veux juste une storyline décente, je m’en fiche de ce que c’est. Je veux juste y aller et m’amuser et divertir la foule ! »

    A propos du film Scooby-Doo :

    L’expérience de jouer dans un film d’animation comme celui-ci fut « Très amusante. Vous avez à jouer comme un grand enfant. [Il admet qu’être dans une cabine de doublage pour] 2,3,4,6 heures est plus dur encore que d’être sur le ring. »

    Pour l’avenir :

    « J’aimerais [essayer un personnage complètement diffèrent]. Faire des choses différente est bon. C’est toujours bon de faire du changement. Si vous faites la même chose encore et encore cela devient lassant. J’ai été dans le ring pendant sept ans, et je suis toujours en train de chercher de nouvelles choses à faire lorsque je suis hors du ring. »