Exclusif : Kevin Owens se confie auprès de l’équipe de CAQ

12
4124
NEW YORK, NY - AUGUST 23: Kevin Owens celebrates his victory over Cesaro at the WWE SummerSlam 2015 at Barclays Center of Brooklyn on August 23, 2015 in New York City. (Photo by JP Yim/Getty Images)

Il y quelques jours, à l’occasion de Summerslam, nous avons eu l’opportunité d’interviewer l’ancien WWE Intercontinental Champion, Kevin Owens. Le québécois originaire de Marieville, s’est donc confié à nous, notamment sur l’événement de l’été qui se tiendra le 21 août prochain, sur son fils ou encore sur le Cruiserweight Classic.

CAQ: Si tu pouvais choisir parmi les Superstars de NXT, quel serait ton adversaire de rêve pour Summerslam ?

Kevin Owens : Le plus évident serait Shinsuke Nakamura, ce serait le plus gros match possible mais il y a d’autres personnes à NXT qui méritent aussi d’être mises en avant. Si j’avais la capacité de pouvoir choisir un lutteur pour combattre à Summerslam et permettre aux gens de le voir peut être pour la première fois, et aider cette personne à avoir la reconnaissance qu’il mérite, je pense que ce serait Tye Dillinger parce que je pense que c’est un des meilleurs gars qu’on a à NXT, et même à la WWE en général pour être honnête. Il a fait ça pendant un moment et à NXT c’est un outil inestimable pour tous ceux qui viennent d’arriver. Il y a beaucoup de gens à NXT qui ne luttent pas depuis un moment ou qui n’ont même jamais luttés, et s’il y a bien quelqu’un sur qui ils peuvent compter dans le roster de NXT c’est bien Tye Dillinger. C’est un atout formidable, un super lutteur, c’est une super personne dans et en dehors du ring, et si j’avais la position pour aider quelqu’un, de lui permettre d’avoir un meilleur spot dans un show comme Summerslam, je pense que je prendrais Tye Dillinger.

CAQ : Comment est-ce d’annoncer à son enfant que tu vas affronter son héros John Cena ? Est-ce que tu as pensé à cela quand tu as affronté Cena dans le ring ?

Kevin Owens : Je ne pouvais pas m’arrêter de me demander qu’elle était sa réaction parce que je savais qu’il regardait en direct à l’époque quand je suis arrivé à RAW pour me confronter à Cena. C’était un moment spécial, ma femme a enregistré sa réaction et l’a mise en ligne. C’était assez spécial, mon fils me demandait souvent il y a quelques années si j’allais un jour aller à la WWE et si j’allais lutter John Cena, ma réponse était toujours “Peut-être”… Deux ans plus tard, je l’ai emmené dans un show de la WWE à Montreal et il a vu John Cena et m’a demandé si j’allais lutter contre John Cena, et je lui ai dit une nouvelle fois “Peut-être”. Deux ans encore après nous y voila enfin, c’était un sentiment cool, forcément.

CAQ : Que penses-tu du WWE Cruiserweight Classic ?

Kevin Owens : Je n’ai pas eu la chance de tout regarder mais ce que j’ai vu était très divertissant, différent des autres shows de la WWE et c’est une bonne chose. J’aime beaucoup Mauro (Ranallo, commentateur du CWC et de Smackdown Live, ndlr), Daniel Bryan aux commentaires est fantastique, c’est très rafraîchissant, il y a vraiment un bon feeling qui dégage de ce show et c’est ce qu’il le fait sortir du lot. Il y a beaucoup de gens dont le public n’a peut être jamais entendu parler et qui essaient de se faire un nom, mais il y a aussi beaucoup de gens dans ce tournoi que je connais depuis des années dont je disais qu’il fallait regarder ce qu’ils faisaient comme Cedric Alexander ou Tyson Dux. Des gars que j’ai vu et avec qui j’ai catché avant d’arriver à la WWE et je disais à ceux qui voulaient bien l’entendre que ces gens allaient créer un gros impact prochainement ou qu’il fallait prêter plus d’attention à ce qu’ils faisaient, donc c’est cool de voir ces types là montrer leur talent ici.

12 COMMENTAIRES

  1. A chaque fois qu’il y’a un article sur lui, je le dis mais je suis obligé…ce gars là c’est de l’or. Il est très précieux et LUI il vaut 120 millions d’euros pas comme…bon bref. Je n’ai pas vu quelqu’un d’aussi clean que lui dans tout ce qu’il fait à part peut être Jericho. Il lui faut un titre majeur, ça commence à bouilloner en moi de voir qu’il n’en a pas eu.

  2. Kevin Owens représente cette génération de Superstars ou tu n’a pas besoin d’avoir un corps de dieu pour pouvoir être au sommet et ça, punaise que ça fait du bien !

  3. L’interview s’est déroulée en français ou anglais ?

    En tout cas, c’est intéressant de voir ce qu’il dit sur Tye Dillinger, et l’affection qu’il porte à certains lutteurs du tournois Cruiserweight, qui pourraient signer prochainement à la WWE.

    • Imagine une rivalité avec Foley car il ne supporte pas ses choix à Raw, puis match Hardcore à WM avec une victoire de KO. O_o

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom