L’Humeur Indépendante : L’hypnotique et charismatique star de Lucha Underground, Pentagon Jr.

6
2277

Actuellement, seules deux séries accaparent mon temps consacré à ce genre de divertissements : Game of Thrones et Lucha Underground. Sans doute est-ce une remarque très subjective en substance, mais c’est dire à quel point Lucha Underground mérite qu’on s’y intéresse et arrive à accrocher aussi bien un fan de catch qu’un amateur de GoT. Parmi ces multiples personnages de qualité, au sein de son univers fantastique aux allures de série B ou même Z, on y trouve une pépite d’or mexicaine et masquée du nom de Pentagon Junior.

A la véritable identité toujours inconnue (comme c’est souvent le cas encore au Mexique), cet aîné d’une fratrie de catcheurs – dont son père Fuego et son frère cadet Fénix sont les plus notables – est un pur produit de l’AAA et de la petite promotion presque “kayfabe” de Perro Aguayo Jr., Perros del Mal. Au Mexique, il est porteur fier d’un masque à grande implication historique : Pentagon était initialement le jumeau maléfique et ennemi juré d’Octagon – un peu à l’instar de l’opposition Tiger Mask-Black Tiger à la NJPW. Quand Samuray Del Sol (futur Kalisto à NXT et la WWE) a endossé le rôle d’Octagon Jr. à l’AAA, il y a tout de suite affronté le nouveau Pentagon Jr. Aujourd’hui de plus en plus présent aux États-Unis grâce à la promotion sœur diffusée sur la jeune chaîne du réalisateur Robert Rodriguez, El Rey Network, le luchador est devenu une véritable star, adulé du public malgré la barrière du langage. Pourquoi un tel succès ? Pourquoi une aussi fulgurante montée en puissance ? Et comment pourrait-il bien être le Shinsuke Nakamura mexicain ? Réponses ci-dessous !

Pentagon Jr. mind game

Je suis Pentagon Jr. et je n’ai peur de rien !

En novembre 2014, lors du troisième épisode de la première saisons de la nouvelle série phare du jeune El Rey Network, Lucha Underground, trois luchadores à la popularité grandissante à l’AAA débarquent : le spectaculaire Drago, l’innovateur Fénix et le charismatique Pentagon Jr. Si il en sort perdant, ce dernier a tout autant fait impression. Affublé d’un masque comportant des shurikens en forme de pentagrammes, de peintures faciales tel le Baron Samedi et d’une tenue de ninja noire et blanche, le nouveau-venu entre d’ores et déjà avec le look parfait, et une démarche cool à la Razor Ramon/Scott Hall, pour s’intégrer dans l’original environnement de cette nouvelle filiale indépendante de l’AAA. Pourtant, sur le ring, il n’a rien d’un luchador traditionnel comme ses deux premiers adversaires : ce ninja psychopathe ressemble plus à un acrobatique et énergique Samoa Joe qu’à un Rey Mysterio Jr. Il est “stiff”, emploie nombre de prises de soumissions et exécute des prises grossièrement considérées comme létales – du Package Piledriver au Lungblower/Back Stabber, en passant par le Pentagon Driver/Made In Japan. En outre, plus encore que ces deux fortes particularités, Pentagon Jr. est détenteur d’une aura significative. C’est un catcheur totalement confiant de ses capacités in-ring à tel point qu’elle transparaît par l’incarnation de son personnage unique. Aussi donne-t-il parfaitement une âme à ce dernier, avec des promos directes, enflammés et vindicatives et des expressions intimidantes et intenses. En quelques semaines, une star est née.

LU comics Pentagon & Vampiro

Alors que la majorité des catcheurs montant sur le ring du “temple” underground semblent y chercher la gloire et la fortune, Pentagon Jr. est présenté comme ne voulant qu’une chose : non pas battre ses adversaires, mais les écarter définitivement de son chemin. Adoptant un Sitout Arm Breaker suivant chacune de ses victoires, il apparaît comme le luchador le plus dangereux du roster, pouvant mettre de côté n’importe quel héros qu’il affronterait et à n’importe quel moment d’un épisode. Pour se justifier de ses actions, celui qui dit ne craindre rien ni personne – “Cero Miedo !“, sa catchphrase est dès lors adoptée par le public de Boyle Heights – en appelle à son mystérieux maître, source de ses attaques violentes qu’ils appellent des “sacrifices”. Au cours de cette vague de violence, il s’en prend à Ian Hodgkinson, l’un des deux commentateurs de Lucha Underground et ancien catcheur sous le pseudo Vampiro – jadis l’un des plus effrayants et sanglants du monde du catch. Une telle victimisation à son égard ranime cette personnalité sombre, semble-t-il enterrée dans l’esprit du commentateur. La tension monte jusqu’à Ultima Lucha – un double “season finale” pour cette première saison de Lucha Underground – où Pentagon Jr. défie l’ancien catcheur dans un match “hardcore”, réveillant pour un soir le personnage de Vampiro. Un combat gore à la narration d’une qualité stupéfiante qui a dû ravir le producteur de l’émission et patron de la chaîne, Robert Rodriguez (Sin City, From Dusk Till Dawn, Machete, etc), élève d’un certain Quentin Tarantino. A son terme, dans un “plot-twist” autant inattendu que pertinent, Vampiro détruit s’y révèle être le maître mystérieux, et son dernier “sacrifice”, ayant guidé Pentagon Jr. Une nouvelle direction s’offre alors à ce dernier : conquérir définitivement les “croyants du temple” de Lucha Underground, avec son titre de champion comme objectif final à atteindre.

Pentagon Jr., un Shinsuke Nakamura mexicain en devenir ?

Bane remastered

Si Vampiro est rendormi dans l’esprit d’Ian Hodgkinson par le biais d’une apparente thérapie psychiatrique, Pentagon Jr. continue sa quête avant de rapidement rencontré un obstacle de poids. Plus terrible et monstrueux que lui, ‘The Monster’ Matanza Cueto – petit frère de Dario Cueto, le patron fictif du “temple” – est enfin relâché et remporte immédiatement le titre de champion de Lucha Underground. Tel Batman face à Bane dans le comic-book Knightfall, Pentagon Jr. voit son dos littéralement détruit par l’innarrêtable cannibale. Absent des écrans, il est soigné, d’une manière peu orthodoxe, par son maître – finalement devenu la deuxième personnalité schizophrénique du commentateur. Il ne réapparaît devant les caméras de la série qu’il y a peu où, arborant maintenant un masque noir ensanglanté, il s’octroie la position de challenger #1 et se prépare ainsi à un second face-à-face contre Matanza prévu pour Ultima Lucha Dos. Le ninja psychopathe à la réputation violente et cruelle est désormais l’anti-héros le plus en vogue de l’univers de Lucha Underground.

Il est non seulement le chouchou des fans présents à chaque enregistrement TV de l’émission, tous plus ou moins arborant un T-Shirt ou un masque à son effigie. De plus, aucun d’eux n’oserait aujourd’hui ne pas répondre à l’appel de sa fameuse catchphrase “Cero Miedo !“, la clamant même à sa place. Et ce, alors que rares sont les occasions où Pentagon Jr. s’adresse à eux en anglais ! Certes, la présence de nombreux latinos dans les gradins du “temple” a sûrement dû faciliter la chose, mais la barrière du langage semble en réalité n’avoir aucun effet. En effet, à peine annoncé dans des promotions indépendantes “100% américaines”, comme l’AAW Pro de Chicago et la très prisée Pro-Wrestling Guerrilla, qu’il y a tout de suite sensation. Sur place, chacun des fans savait à quel calibre de catcheur ils avaient affaires, reprenant sa catchphrase sans broncher. Si reconnu dans le circuit est-il que le ninja psychopathe a même montré son talent dans le fameux Korakuen Hall de Tokyo, au show inaugural de l’Oudou (promotion d’Akebono, ancien sumo de renom, et Mokoto Baba, la veuve de Giant Baba, le fondateur de l’AJPW). A cette allure, il est indéniable que le charisme magnétique du “stiff” Pentagon Jr. atteindra bientôt un niveau proche de celui d’un certain Shinsuke Nakamura aux États-Unis – lui la top-star de la New-Japan Pro-Wrestling devenu l’instantané nouveau favori des fans de NXT en 2016. En somme : Pentagon Jr., un talent à suivre et à ne surtout pas perdre de vue … on ne sait jamais quand un appel de Triple H peut changer son cap.

6 COMMENTAIRES

  1. “yo soy pentagon jr, cero miedo”

    Surement le personnage le plus intéressant de la Lucha Underground, son match avec Vampiro est magnifique, moi qui n’aime pas l’utilisation excessive de sang dans les matchs j’ai pourtant été émerveillé par l’histoire racontée durant ce combat jusqu’à son dénouement magistral!
    Futur Nakamura? Peut être, en tout cas il fait une grosse impression et c’est tout ce que je lui souhaite!

  2. Super article !
    Comme toi j’adore LU (mais je n’ai jamais vu un épisode de GOT :))
    Pentagon est vraiment un pilier de Lucha Underground. J’espère que, comme tu le dis, il aura une grande carrière. Je n’ai jamais vu de match de Pentagon en dehors de LU, donc je ne sais pas s’il utilise les mêmes prises dans les autres shows indépendants, mais s’il vient à signer avec la WWE comme tu le sous-entends, il sera forcément limité. Il ne pourra pas utiliser des prises comme son Pildriver, qui pourtant contribuent à son personnage.

    • C’est le risque que prendront tous les lutteurs de LU qui signeront avec la WWE, celui de se voir limités dans leurs mouvements. La WWE n’acceptera pas autant de brutalité et de noirceur de la part de Pentagon s’il rejoint les roster. Je préfère le voir à LU, il est tellement charismatique comme ça!

  3. Je n’ai pas vu ce match entre Vampiro et Pentagon Jr. mais cette vidéo m’a donné des frissons ! Vraiment impressionnant.
    Je ne regarde pas Lucha Underground mais je n’en entends que des bonnes choses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom