Focus : La naissance d’un public silencieux

17
3230

« The WWE Universe ! »

Michael Cole possède dans son répertoire quelques mots qu’il privilégie et il est incontestable que le terme « WWE Universe » en fait partie. Répété, rabâché et martelé, la compagnie de Stamford veut donner l’impression au public, qui représente sa source de revenu et son audimat, qu’il fait partie prenante des décisions prises au sein de la WWE.

Nous sommes revenus à plusieurs reprises lors des précédents Focus sur les phénomènes à double tranchant qui résultent de cette mise en avant. Nous pouvons citer pêle-mêle les fiascos des Royal Rumble 2014 et 2015 ou les pushs de Daniel Bryan ou de Dean Ambrose (bien que plus discrète). Cependant il est à noter que ce combat psychologique permanent entre les fans et Vince McMahon ne permet pas à la compagnie de faire fructifier son business.

Un bras de fer permanent

En effet, bien que de nombreux fans, dont nous faisons partie, se battent, et voir même se délectent de cette confrontation entre les attentes personnelles et les résultats, bon nombre de personnes moins tenaces ont abandonné leur poste de télévision ou leur place devant leur canapé.

Contrairement à ce qu’on peut lire à divers endroits, il n’est pas bien compliqué d’expliquer les baisses d’audiences ou d’affluence du public lors de Monday Night Raw, de live event ou de Smackdown.

Voir : Les audiences de Raw en baisse

Vince McMahon nous l’a bien appris et nous l’avons bien intégré également, la WWE s’est ouvert à un public plus jeune, il y a plusieurs années de cela. Cependant, il semble que le chairman de la WWE ait fait une erreur primordiale dans la gestion de son produit ces dernières années. En effet, vouloir ouvrir son produit à un public jeune est une chose (aussi louable et lucrative soit-elle) mais oublier son public originel en est une autre.

Orphelins de CM Punk

Afin de satisfaire bon nombre de ses fans, Vince avait misé sur une ou deux figures majeures. Lors des années 2010-2013, elle pouvait compter sur Cena pour les jeunes et CM Punk pour les plus aguerris. Ce dernier ayant quitté la compagnie à la suite de blessures et de malentendus avec ses patrons sur la place donnée à son personnage et ipso facto à ses fans, la WWE a perdu une partie de son public. Minimisant le problème, la WWE a finalement trouvé la solution qui fut fortement soufflée par ce public orphelin d’un certain talent et d’une défiance, héritages éphémères de l’attitude era.

Malheureusement, nous connaissons les terribles mésaventures du talentueux Bryan Danielson qui devra quitter les rings à moyen terme avant de tirer sa révérence. Mais finalement, que reste-t-il donc de nos amours ? Pas grand chose, vous me répondriez.

L’échec Roman Reigns

Et vous auriez raison. Le hic avec la défiance et la rébellion c’est que ça ne s’apprend pas; ça se vit. C’est donc pour cela que la trajectoire tragi-comique que traverse le malheureux Roman Reigns, est un fiasco douloureux à voir et à regarder pour tout être humain. N’en déplaise à Vince McMahon, les fans majeurs et vaccinés de la WWE choisissent leurs champions. Ils ne sont pas imposés, ou du moins pas aussi facilement et directement. Roman Reigns ne sera jamais un visage « badass » et respecté des « puristes » à cause des frasques du booking imposé par Vince McMahon.

John Cena est déjà là et j’ai personnellement beaucoup de respect pour l’homme et aussi pour le personnage mais nous n’avons pas besoin d’un second Cena. Il est là pour encore pas mal de temps. Si le but est d’imposer une icône plus robuste pour un public plus mature, il faut laisser le public faire son travail. Ce détail n’est pas entièrement une conséquence de l’ultra médiatisation du catch et de ses secrets mais simplement une des bases de notre passion.

Après tout, The Rock était raillé et hué au début de sa carrière à cause de son personnage plat et inintéressant. Son « heel-turn » avait alors révélé son incroyable potentiel.

Triple H a compris

Dans tous les cas, il semble qu’une personne se soit rendu compte du vide laissé par ce manque de star-power pour les plus matures dans l’actuel produit de la WWE, il s’agit de Triple H. Le succès de NXT, son « bébé », n’est donc pas surprenant quand on sait que ses valeurs sont moins enfantines et davantage sportives. À mon sens, un segment récent du produit s’avère révélateur sur l’ambiguïté surprenante entre public mineur et mature.

En effet, lorsque Triple H passe à tabac Reigns ou l’élimine du Royal Rumble, il conclue ses actes par un « Suck it » qui ne peut que retentir dans le cœur des fans plus âgés. En plus d’être reconnaissable et populaire, ce geste est un symbole de l’ère précédente. Triple H représente par son personnage et par NXT la défiance, l’anti-conformisme et le côté « badass » dont une partie du public est orphelin.

Un public aux abonnés absents

Ce manque d’attention et de substance accordé à ce public plus mature entraîne finalement une certaine fadeur dans les récents événements proposés par la WWE. En effet, bon nombre de fans s’étaient à nouveau intéressés au produit grâce à l’apparition d’un CM Punk voir même d’un Bryan. Orphelins de ces figures emblématiques, ils ont déserté nos enceintes et leurs postes de télévision. Certes, la majorité du public est maintenant jeune et peu versatile mais délaisser une autre partie du public est une erreur.

Les conséquences s’en font déjà ressentir. En effet, le public présent à Raw est maintenant bien silencieux, à l’image de la PG Era. Même Chicago a perdu de sa superbe et de son attitude à la suite de la perte de Punk puis Bryan. Le public se contente de trois ou quatre « Ah ! » ou « Booh ! » sans plus de conviction. Pendant ce temps, les fans absents sont venus fleurir les bancs du public de NXT.

Vince remarque enfin le problème

Il semble cependant que Vince McMahon ait remarqué le problème. J’ai trouvé ces dernières semaines extrêmement intéressantes d’un point de vue booking et script. En effet, les références plus matures et osés sont de sortie. Entre trois semaines, nous avons eu droit au mot « fuck » prononcé par Vince McMahon, lui-même, à une capsule de sang, volontairement donnée à Roman Reigns ou aussi au retour de la batte de Baseball accompagnée de barbelés offerte à Dean Ambrose.

ambrose

Au cours de son segment avec ce dernier, Mick Foley a d’ailleurs rappelé à Dean « son passé ». Les plus connaisseurs d’entre vous se rappellent des combats sanglants et ultra-risqués de Dean Ambrose « Moxley » à la CZW. La WWE semble vouloir faire d’Ambrose le CM Punk d’aujourd’hui. Cela pourrait réussir. À condition, de donner à son personnage une direction claire, précise et planifiée.

C’est la fin de ce nouveau Focus. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle chronique. D’ici là, prenez soin de vous et portez-vous bien.

17 COMMENTAIRES

  1. Personne n’a commenté? Étonnant. Surtout quand qualité d’écriture et pertinence d’information sont au rendez-vous.
    (à moins d’un énième plantage de DisQus? 😉 )

    Excellent boulot, Thibaut! 🙂

  2. […] C’est le combat qui sera principalement responsable du succès (ou pas) à venir de WrestleMania 32, et qui n’aura été aidé ni d’un point de vue créatif ni du côté de la réception du public. Car quoi qu’il en soit, cette minorité très vocale, qui hue sans cesse le jeune samoan, fait tout de même partie du produit TV présenté par la WWE, le seul objet narratif vivant, organiquement lié et directement influencé par son public (vous ne trouverez pas de réactions naturelles de spectateurs, dépeignant en arrière-plan leur ressenti général à une histoire racontée, dans Batman v. Superman : Dawn of Justice, par exemple). Autrement dit, au niveau de ce qui est présenté, même si les dites réactions sont involontaires et incontrôlables (en direct en tout cas, tant on connaît la passion de Kevin Dunn pour le re-editing audio des shows enregistrés ou rediffusés), le téléspectateur voit quand même le présumé “top-face” se faire rejeter comme un mal propre, par un public dont il pourrait faire partie. En conséquence, tout cela l’empêche d’adhérer correctement au programme et à la “storyline” décrite, donc de soutenir ce héros proposé (de surcroît quand les angles créatifs offerts ne sont pas suffisants pour le convaincre, malgré tout, du contraire), et ipso facto de le transformer en ce “babyface” star aux yeux des masses silencieuses, principales consommatrices. […]

  3. La popularité des fédérations Indy est en hausse et ce n’est pas étonnant. Les fans de catch retrouvent dans ces shows de vraies performances, de vrais catcheurs non bridés et matures qui manquent cruellement à la WWE depuis un long moment maintenant. Et c’est d’ailleurs selon moi, pour cela que NXT (qui ressemble à du Indy et propose du CATCH)  rencontre actuellement un tel succès auprès du public adulte. Tout le contraire du Main Roster qui se contente de proposer une « parodie » de catch la plupart du temps sauf exception (CM Punk vs Cena).

  4. Très bon focus! Il est clair que dénigrer le public mature et leur imposer une superstar qui n’est pas consciemment choisi par le public, c’est se tirer une balle dans le pied. Je pense aussi que le nombre important de blessé de talent porte préjudice actuellement. Et que leurs retours respectifs feront un grand bien!

  5. Je me répèterais jamais assez (je n’aime pas spécialement Reigns) mais ce qu’il y a de mieux pour lui c’est lui faire faire un heel turn , c’est quand même dingue qu’ils n’ont toujours pas agît , tu m’étonnes que les fans ne l’aiment pas à vouloir faire trop de forcing…Autre chose , Punk et Bryan sont irremplaçables…Ambrose j’ai du mal à accrocher , pour moi il n’aurait jamais dû battre Owens & Bray Wyatt m’enfin…je trouve son coup de la corde à linge pas très crédible lorsqu’on voit les gabarits qu’il fait tomber , j’accroche vraiment pas avec son in-ring personnellement et un Lesnar/Ambrose j’en vois pas l’intérêt car Lesnar n’a pas besoin de cette victoire à WM , ils auraient dû lui mettre un autre adversaire… et Ambrose n’a pas non plus besoin de cette défaite (sauf s’il gagne ce que je trouve tout sauf crédible , même en street fight)

  6. Un très bon focus qui résume bien la situation, les fans ne veulent pas d’un nouveau Cena peu talentueux, ils veulent un fou comme Ambrose, un opportuniste comme Rollins, un surdoué du ring comme Cesaro, des ultra divertissant New Day. Après ça fait réfléchir quand le cas Rock est évoqué, c’est vrai qu’un heel turn pourrait être intéressant, mais actuellement Reigns comme ça est une mauvaise idée pour la WWE, ils vont droit dans le mur depuis la blessure de Rollins. On remarque que bien que le public s’est tiré à NXT il sait où est « The Real Deal » comme on dit.

  7. Moi ce qui me choque ce n’est pas le booking de Roman mais le fait qu’il a 2 titre mondiale dans son palmarès et peut être prochainement un 3 ème titre, enplus il a fait aucune règne solide. Il est bien partie pour battre le record de Ric flair. Roman est tombé sur la mauvaise période car actuellement la wwe ne peux pas avoir un Cena 2.0 car il y a trop de catcheurs qui peuvent être main éventer. Si on se mettez a compté les main éventer et les potentiels main éventer on arriverai facilement a plus de 10 catcheurs. Roman ne peut pas squatter le main évent pendant 10 ans car le système NXT a pour objectif d’injecter des nouveaux catcheurs dans le roster principal donc si il continue à squatter le main évent cela va devenir lassant enplus il y a q’une ceinture mondiale. Si les fans ne réagissent pas beaucoup c parceque ils sentent que sa tourne en rond depuis des mois, il manque un petit quelque chose qui relancerait la wwe. Peut être la fin de l’autorité car les fans sont t lacés et un manager face. Séparation des shows pour plus de compétition. Des petits tournois comme a la NJPW pour designer les challenger. Des nouveaux ceinture comme un ceinture tag team a 3 comme a la NJPW. Des ceintures tag team féminin. Les fans attende les changements.

    • le problème c’est que beaucoup de midcard ont le potentiel pour être main eventer mais ils préfèrent toujours nous mettre Ambrose ou Reigns dans les mains évents

  8. Très bon Focus qui résume bien les erreurs que la WWE a faite ces dernières années.
    Par contre j’ai bien peur que l’évolution dans le script (a propos de la capsule de sang, mot « Fuck » etc..) ne soit que pour la RTW.
    Sinon d’un point de vue perso, je pense que Dean Ambrose a le bon booking depuis sa rivalité avec Lesnar pour être le mec Badass de la WWE.

  9. Très bon Focus!On est tous d’accord pour dire que Reigns est fait pour etre Heel….et je crois en sa réussite comme avec the Rock.Je pense que la WWE va devoir un jour faire un choix entre ces 2 publics…..mais au vu du roster qu’ils ont et qui arrive, je pense qu’ils se rendent compte qu’il doivent viser le public adulte….car on dit que Reigns doit être heel et plus violent puisqu’ on le sent plus a l’aise dans le rôle et plus naturel, mais la vérité est que la majorité du roster se sentirais plus a l’aise avec ce principe. On peut le voir avec Reigns, Ambrose, Owens, mais aussi surement Zayn, Rollins ou bientôt Balor, sans oublier Wyatt. Et je suis sur que sa relancerais totalement le produit, mais je pense que maintenant que la nouvelle génération s’impose en Backstage par la force des choses, le produit va changer surtout que Vince semble se réveiller (enfin!). J’attend beaucoup de voir Wrestlemania et surtout son après….qui pour moi peut tout relancer…..PS: Tourner la page de L’autorité et surtout se mettre en accord dans le roster principal, NXT et sur les réseaux sociaux afin de vendre un produit plus cohérent semble inévitable car Vince semble aussi enfin comprendre que de plus en plus de fan regarde tous les shows et donc veulent quelque chose de cohérent.

    • En effet reigns est taillé dans la peau du heel sauvage tueur silencieux,  bizarre que vince ne lui donne pas sa chance dans ce rôle, qui lui va surement mieux. 

  10. Je pense que cet chronique résume le tout. Un Heel turn pourrai changer la donne sur Reigns, mais le fait de vouloir imposer quelque chose a quelqu’un est très souvent une mauvaise idée.

  11. Très bon focus.Mais ce qui à changé entre 2011-2013 et 2014-20.., c’est l’arrivé d’un nouveau  » roster  », NXT est devenue un roster à part entière avec des titres, féminin & masculins.Ce roster permet de faire place à des plans b,c,d etc…Car le probleme de Roman en plus d’avoir un gimmick totalement ennuyant, c’est que la WWE pousse depuis 2 ANS ! 2 ans inutile, car il sera encore dans le main event de WM, encore pour le titre ET encore houé par les 70% du public !NXT est là pour faire venir les talents de demain, regardé pour Owens, pour moi il correspond à un futur bad guys car en plus d’avoir une présence au micro et sur le ring, il donne une forte impression, avec un personnage détestable comme jamais.Roman reste dans l’ombre de Daniel Bryan, car on va pas ce le cacher, la wwe à voulu refaire la route de Daniel Bryan vers WM 30 , pour Roman Reigns mais c’est complément loupé.Roman peut être encore sauvez, il faut juste le faire tourné Heel.Bref, pour en revenir au principal du focus, le public.Le public est calme car il n’aime pas et à n’a rien à faire de ce qu’il y a sur le ring.Les exemples parfait sont les RAW post-Wrestlemania surtout celui de WM 29 ou il y avait Randy Orton vs Sheamus pour prétexte de savoir qui va se battre contre Big Show, le public n’avait rien a faire du match il chanté, faisait des ola! et chanté le nom de l’arbitre et des commentateurs jusqu’à remercier Big Show de sont intervention.La WWE veut faire croire que sont  » WWE Univers  » est bel et bien réel alors que c’est l’inverse.Depuis 2-3 ans, le veut ce qu’il veut, et on la vu pour Daniel Bryan !  

  12. C’est vrai que le public de RAW a perdu de sa superbe, on ne peut pas en dire autant de cette chronique. Mais il est vrai que durant les 3 dernières semaines quelque chose a « bougé » au sein de la compagnie et j’espère vraiment que cela va durée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom